Qu'est-ce que l'enjambement et comment cela fonctionne t-il?

L'enjambement est la possibilité pour un étudiant de continuer ses études et suivre les cours de l'année supérieure SANS AVOIR VALIDE l'année inférieure dans un même cycle d'étude.

Autrement dit un étudiant qui n'a pas totalement sa licence ne peut pas enjamber en Master 1. En revanche, on peut enjamber L1-L2 ou L2-L3. Pour le réussir il est bon de prendre en compte plusieurs points et de se poser les questions suivantes .

 Est-ce que je, dois enjamber ou pas?

  • Comment est-ce que je m'organise pour enjamber?

Mais avant de commencer un petit point de vocabulaire administratif :

* L'année que vous n'avez pas validé complètement et pour laquelle vous devez repasser des épreuves s'appelle « l'année inférieure d'enjambement » (inférieure car située avant dans le cursus)

* L'année que vous voudriez pouvoir suivre normalement s'appelle « l'année supérieure d'enjambement » (supérieure car située après dans le cursus)

Autre point important : il faut faire une demande d'enjambement (voir plus bas) et c'est l'administration qui vous accorde le droit ou pas d'enjamber. Pour cela l'administration se base sur votre moyenne. Un étudiant avec 9,7 de moyenne (ou 9,8 ou entre les deux par exemple (9,72, ,9.76)) est généralement autorisé à enjamber mais cela ne veut pas forcément dire qu'il va réussir (1).

Si vous avez 9,6 et que vous voulez quand même enjamber ce sera difficile car : vous n'êtes pas inscrit sur les listes (des étudiants de l'année surpérieure) et l'administration ne vous a pas autorisé à enjamber. Aucun sujet n'est prévu pour vous. Il vaut donc mieux renoncer et redoubler dans ce genre de situation.

Si vous voulez vraiment vraiment enjamber avec 9,6 de moyenne, il vous faudra passer toutes les épreuves de l'année supérieure (semestre 1 et 2) pendant la session de rattrapage. (Naturellement comme vous ne pouvez pas aller en cours, vous ne pourrez travailler qu'avec les photocopies des autres et les cours du blog) Il faudra vous entraîner tout le long de l'année tout en prenant le risque que vous ne puissiez pas passer l'épreuve. Rien ne vous empêche de vous présenter dans l'amphithéâtre et de demander au professeur surveillant de vous laisser passer l'épreuve, mais il y a de bonnes chances qu'il refuse comme votre nom n'est pas sur la liste (vous pouvez dire que vous avez validé votre année inférieure cela le convainquera peut être). S'il /elle accepte et vous pourrez rajouter votre nom sur la liste et composer. Qui sait? Vous validerez peut-être deux UE ou trois? (N'oubliez pas que si votre enjambement a été refusé c'est que l'on pensait que vous ne pourriez pas réussir, peut-être avec raison)

Pour que cela marche il faut aussi qu'il y ait au moins une ou deux personnes à chaque fois qui doivent repasser chacune des épreuves (ce qui est presque toujours le cas). Les chances de réussite sont donc très faibles mais pas nulles. Ne recourrez à cette méthode que si vous êtes désespérés (pour des raisons financières notamment et que vous ne pouvez payer d'inscription et une année d'étude supplémentaire)

Voyons maintenant les questions que vous devez vous poser si vous avez 9,7 / 9,8 de moyenne et que vous êtes autorisé par l'administration à enjamber.

-> Est-ce que je dois enjamber ou pas?

C'est la question N°1 que vous devez vous posez. Surtout en LEA où le programme des cours est très lourd et où l'emploi du temps n'est absolument pas fait pour l'enjambement. Si vous prenez la décision d'enjamber, il y aura forcément des cours (que ce soit ceux de l'année que vous avez loupé soit ceux de l'année à laquelle vous voulez accéder auquel vous ne pourrez pas assister)

En LEA, dans la plupart des cas, il est recommandé de redoubler. (c'est encore plus vrai si vous faîtes un job étudiant pour financer vos études). Enfin autre point important : choisir l'enjambement implique FORCEMENT de renoncer à la session de rattrapage. Cela est dû aux contraintes d'emploi du temps et au planning des révisions.

Prenons un exemple

Un étudiant valide son 2ème semestre de L1 et a loupé de peu le 1er semestre (il a eu une mauvaise notes aux cours de culture générale et à l'introduction du droit) Il se dit qu'il peut enjamber car il ne lui manque pas grand chose (il a 9,7 de moyenne) et il est bon en anglais et en espagnol.

Il choisit d'enjamber et d'assister à presque tous les cours de L2 ,et, malheureusement son emploi du temps du temps ne lui laisse pas assez de temps pour revoir les cours de culture générale et d'introduction au droit.

Comme c'est une épreuve qui nécessite beaucoup de mémoire, il ne réussit pas à réviser assez pour valider. Il echoue malheureusement et ne valide toujours pas son 1er semestre de L1 et pas non plus celui de L2 (car il n'a pas assisté à tout les cours il a choisit de ne pas passer toutes les épreuves.) Il ne valide pas d'année une fois de plus.

En règle générale : méfiez–vous des épreuves ou le cours magistral est assez dense (culture générale, initiation au droit, en L1, cours de civilisation et de droit en L2 et L3) Une bonne note dans ces matières dépend plus de la capacité de mémorisation de l'étudiant (et de sa capacité à redonner un maximum de points du cours le jour de l'épreuve ) que du fait d'avoir compris. L'assiduité à ce genre de cours (et le travail réguilier) sont très importants car cela facilite la mémorisation qui se fait petit à petit et donne une maximum de chances d'avoir une bonne note et de valider.

La bonne chose à faire aurait été d'utiliser l'enjambement pour essayer de valider la culture général en session 1 et d'essayer de valider des épreuves de L2 en session 2. Au cours du semestre, cet étudiant aurait dû assister à certains cours de L2 (et en demandant aux autres des photocopies si nécessaire) et consacrer le gros de ses efforts aux épreuves de culture générale et d'introduction au droit (assister à nouveau au cours, poser des questions). Cela aurait donner à l'étudiant(e) qui se trouve dans la situation décrite dans l'exemple de grosses chances de valider son 1er semestre, car il/elle travaille précisémment ce qu'il n'a pas compris.

Que faire si vous avez échouer à cause des matières à gros coeff?

Cela veut dire que vous avez encore un niveau d'espagnol, d'anglais ou d'allemand un peu faible.

Si vous avez 9,7 de moyenne générale à cause d"un 8 ou d'un 7 en langue c'est un peu moins grave que pour les matières d'application car vous continurez à travailler ces matières et à vous améliorer en langues tout au long de la licence. Par exemple Les cours de grammaire anglaise sont utiles pendant toute votre licence et même après. Vous continuerez dans l'année supérieure et vous avez donc moins stress à avoir concernant le rattrapage ou de gros efforts de mémorisation à faire.

Si vous échouez à cause des matières à gros coeff, vous pouvez enjamber en prenant soin de travailler assidûment le thème la version et la grammaire afin de rattraper votre retard. Choisissez d'assister le cours dont vous avez le plus besoin et demander des photocopies des cours que vous manquez. (Le fait de demander à des étudiants d'une promo différente ne doit pas vous gêner. Si c'est le cas, demandez de l'aide (allez y à plusieurs par exemple))

 

Comment est-ce que je m'organise pour enjamber?

Enjamber se décide au début de l'année universitaire. Depuis que les rattrapages sont début Juin, vous avez donc 2 mois pour vous décider tranquillement. Profitez des vacances pour réfléchir et analyser vos notes et determiner vos chances de réussir votre enjambement si vous le choississez.

La première chose à faire est de lister les épreuves que vous devez repasser. (Prenez vous décision en tenant compte des remarques ci-dessus)  Ensuite, il faut savoir s'il l'on a des épreuves que l'on a déjà valider à repasser. Il faut se renseigner à l'accueil. En général on ne repasse que les éléments d'EC que l'on a pas réussit à valider mais cela change avec les réformes. (Si vous avez le moindre doute, allez à l'accueil des étudiants et demandez confirmation).

En fonction de la liste d'épreuves prenez votre décision (voir plus haut) Si vous n'enjambez pas, ce sera un simple redoublement. Si vous voulez enjamber, retournez à l'accueil et demandez un formulaire de demande d'enjambement. (Le formulaire est disponible en début d'année et sur le site internet)

Ensuite il faut intégrez l'enjambement dans l'emploi du temps. Notez l'heure et la salle et le nom des matières que vous devez repasser. Normalement cela coïncidera avec une/des matières de l'année supérieure. Pour réussir, il faut se consacrer à valider les matières qui vous manque. Aller voir les professeurs des matières de l'année supérieure que vous allez louper.

Il est important de prévenir les professeurs car beaucoup de matières sont en contrôle continu et si c'est le cas il faut que vous sachiez quand est-ce que vous devez venir la passer.  Le prof pourra vous prévenir en avance. Assister à presque tous les cours des matières que vous devez rattraper (surtout si c'est une matière avec un cours magistral très dense) et quelques cours de l'année supérieure. Vous mettez ainsi le plus de chances de votre côté. Demander des photocopies régulièrement. Le bureau virtuel peut aussi être très utile car les professeurs distribuent beaucoup de documents sur le bureau virtuel (c'est le cas de Mme Heyrent par exemple).

 

A retenir :

Pour réussir l'enjambement : il faut réussir les examens de l'année inférieure en session 1 et ceux de l'année supérieure en session 2.

Pour réussir l'enjambement : étalez les épreuves sur la session 1 et la session 2

 

 _________________________

Bon à savoir et à retenir!

 

Vous n'êtes pas obliger de passer toutes les épreuves d'une UE. Si avez validé seulement certains éléments constitutifs (EC) de l'UE l'année d'avant, ils seront conservés (pendant 5 ans). ATTENTION CELA N'EST PAS VALABLE POUR TOUTES LES EC ET TOUTES LES UE! Si vous bénéficiez d'un tiers-temps, vous avez la possibilité de conserver les notes de toutes les EC si vous avez eu plus de 10 (même s'il ne s'agit pas d'un élément constitutif d'UE)

Bien que cela semble tentant au premier abord, il ne faut pas utiliser la session 1 pour passer un maximum d'examen mais pour libérer du temps pour les révisions et de mettre toutes les chances de son côté. Le nombre d'épreuves à passer est important quand on enjambe et il faut trouver un équilibre. Mon conseil est le suivant, en session 1 passer seulement quelques épreuves de l'année supérieure (et bien sûr toutes celles de l'année inférieure). En session 2 passez les restes des épreuves de l'année supérieure. Cela étale la charge de travail.

Naturellement l'emploi du temps donné par la fac va jouer puisqu'il y a de fortes chances que pendant l'épreuve de l'année inférieure, il y en ait une de l'année supérieure que vous deviez passer aussi. 

Le secret de l'enjambement réussit est de répartir la charge de travail et les révisions tout le long des deux sessions pour éviter de souffrir d'une pression intense à cause d'un emploi du temps chargé. Je vous recommande de passer en session 2 les épreuves de l'année supérieure qui ont lieu le jour (et jusque les 2 jours précédents) de l'épreuve que vous devez absolument valider

Revenir pour deux jours d'examen au rattrapage et mettre un maximum de chance de son côté, cela vaut le coup non? (En tout cas c'est mieux que le redoublement (selon moi))

Vous devez vous demandez : est-ce que le fait que je sois absent(e) à des épreuves pendant le session 1 ne va pas poser de problèmes? Et bien il peut être utile de faire une lettre justificative pour le jury d'examen (passer à l'accueil pour plus de détails) sache pourquoi vous avez choisit de ne pas passer l'épreuve et qu'il en tienne compte lors des délibérations. (Mais c'est encore plus utile si vous êtes boursier/boursière car cela évitera que votre absence en session 1 soit transmise et votre bourse éventuellement supprimée) Si vous êtes défaillant, le semestre n'est pas validé (même si vous avez 10). Un semestre ou une année ne peut être validée que si vous n'êtes pas défaillant. (Etre défaillant seulement à une des deux sessions ne pose pas de problèmes) Si vous avez quand même peur d'être considéré comme défaillant, présentez-vous à toutes les épreuves et demander à signer la feuille. Attention! Le règlement des examens stipule qu'il faut rester au moins une heure dans la salle. Il vous faudra négocier avec celui ou celle qui surveille les étudiants. Cette règle a été crée pour limiter les fuites de sujets d'examens et les fraudes. (Si vous demandez à signer avant la distribution des sujets, vous pourrez peut-être partir juste après.)

Dans votre cas être défaillant n'est pas grave. Si vous obtenez une bonne note à votre épreuve de l'année inférieure, vous gardez votre bonne note et vos crédits ECTS et vous validerez votre année inférieure en session 2 (à laquelle vous ne devez pas être défaillant) . Si vous avez bien répartie votre charge de travail, vous obtiendrez plus facilement une bonne note aussi pour les épreuves de l'année supérieure et donc vous validerez aussi votre année supérieure d'enjambement (toujours en session 2) : votre enjambement sera réussit! Dans tous les cas : Prenez bien le temps de lister toutes les épreuves que vous avez besoin de passer. Pourquoi ? A cause des EC.

Si l'épreuve que vous devez manquer fait partie d'une UE et si les EC dedans ne sont pas capitalisables, il se peut que vous ayez plusieurs épreuves à repasser (alors que avec déjà eu 10). Par exemple, si vous devez louper une épreuve d'administration et d'économie de l'entreprise (L2) , il y a de fortes chances que vous deviez (re)passer aussi les épreuves de droit de l'entreprise (les résultats des EC ne sont pas conservés d'une session sur l'autre. (Seul le résultat des UE l'est)

Dans le cas de notre exemple, cela veut dire que pendant la semaine de rattrapage vous devrez vous présenter à cinq épreuves : droit des sociétés commerciales, administration et gestion de l’entreprise, préparation au stage, informatique (que vous ayez eu de bonnes notes en session 1 ne change rien).

Si vous ne le faîtes pas, vous aurez un zéro qui vous empêchera de valider (et en plus vous serez compter comme défaillant) EN CAS DE DOUTE SI VOUS NE SAVEZ PAS SI VOUS DEVEZ REPASSER UNE EPREUVE PASSER A L'ACCUEIL (bat 17) DES ETUDIANTS ET FAITES LA QUEUE AUTANT DE TEMPS QUE NECESSAIRE : IL EN VA DE LA REUSSITE DE VOS 2 ANNEES (année supérieure et inférieur d'enjambement)

Si vous ne vous faîtes pas avoir par ce problème de notes non conservées, vous devriez réussir à passer toutes les épreuves de l'année supérieure que vous êtes supposé repasser. Vous ne serez pas compter comme défaillant et vous aurez mis le plus de chances possibles de votre côté pour réussir. (Votre année inférieure et votre année supérieure seront validées en session 2 et vous validerez deux années en une seule fois.

Enfin un dernier conseil, enregistrez soigneusement les adresses emails des professeurs qui enseignent les matières que vous enjambez (il se peut qu'ils vous envoient des emails pour vous dire qu'il y a des documents à télécharger sur le bureau virtuel ou qu'ils vous envoient des documents distribués en cours mis de côté pour vous)

_________________________

 

(1) Rappel en général à 9,89 ~ 9.90 de moyenne général le processus de compensation s'enclenche et l'étudiant valide son année sans avoir à repasser d'examen.